Mosaïque photos Terres australes et antarctiques françaises TAAF

Les Terres australes et antarctiques françaises

Les TAAF sont des territoires dispersés qui s’étendent des tropiques au pôle Sud entre 11 ° et 46 ° de latitude sud environ. Elles se composent d’archipels et d’îles dans l’océan Indien, aux alentours de Madagascar, à l’est, au sud et en Antarctique.

Leur position en latitude détermine leur climat qui peut être tropical, semi-aride, océanique doux, subantarctique ou polaire.

Ces territoires pour la plupart isolés géographiquement peuvent être vides d’hommes ou comporter une faible population souvent répartie dans des bases scientifiques ou militaires et des stations météorologiques. Ils constituent des zones protégées et classées réserves naturelles pour la conservation de la biodiversité.

Les TAAF, par leur dispersion et leur localisation, permettent à la France d’exercer ses droits d’exploration, d’exploitation, de protection des ressources naturelles sur 2,39 millions de km2 de ZEE (zone économique exclusive).

Les îles éparses aux alentours de Madagascar

  • Tromelin: 1 km2
  • L’archipel des Glorieuses : d’une superficie de 7 km2, il comprend la Grande Glorieuse et l’île du Lys, qui est déserte.
  • Juan de Nova : d’une superficie de 5 km2. On y pratiquait l’exploitation du guano et du phosphate. Elle abrite des oiseaux protégés dont une espèce rare, les sternes fuligineuses ou hirondelles de mer.
  • Bassas da India : un atoll inhabité qui couvre moins d’1 km2.
  • Europa : 30 km2, dispose d’une flore d’origine naturelle, indigène et d’une faune variée.

Les territoires à l’est et au sud de l’océan Indien

  • Amsterdam : d’une superficie de 58 km2, elle possède une faune importante et variée et accueille une base de recherche scientifique pour la mesure de la pollution de l’atmosphère
  • Saint-Paul : d’une superficie de 8 km2, ses eaux territoriales sont riches en poissons et langoustes. Elle abrite une faune régionale importante.
  • L’archipel volcanique des Kerguelen : d’une superficie de 7 215 km2 , il est constitué d’une île principale, la Grande terre (6 675 km2) et de nombreuses îles et îlots. Il tire son nom de son découvreur en 1772, Yves Joseph Kerguelen. La faune y est importante.
  • L’archipel de Crozet : d’une superficie de 340 km2, il comprennent cinq îles volcaniques : les Cochons, les Apôtres, les Pingouins, l’île de la Possession et l’île de l’Est. Il héberge d’importantes colonies d’oiseaux de mer.

La Terre-Adélie

  • La terre Adélie (432 000 km2) abrite de nombreuses espèces protégées et la base scientifique permanente Dumont d’Urville.

Les armoiries des Terres australes et antarctiques françaises

empty